Skip to main content Help Control Panel

Syndicat Potentiel Strasbourg

Lieu de création, de rencontres et d'expériences artistiques

Home «   Archives 1992-2019 «   Galerie.sur.le.toit «   2006 «  

Se taire dans d'actualité et le poulet coco.



Ces derniers temps on parle beaucoup de l'esclavage et du rôle de la France. Cette question occupe une place qui n'a jamais été aussi grande dans l'esprit des gens via les médias. Des personnes concernées de près ou de loin pensent la dessus en dehors des dernières vagues médiatiques qui déferlent aussi en d'autres sujets. Une table ronde a eu cours autour d'un livre de Bassidiki Koulibay 'Du crime d'être noir'. La discussion a tourné sur l'absurdité de répondre à la question noire comme à la blanche d'ailleurs. Aussi, si on dit tout et n'importe quoi sur le sujet et qu'on mélange, qu'on crée des problèmes , qu'on en ignore d'autres, Il s'agirait de parler du problème des opprimés ou des dominés en général. Le fait qu'à cause d'une particularité pourtant répandue, on se trouverait écarté de ce que certain prônerait comme la normalité. Jai lu ensuite le résumé du livre de bassidiki que je connais par ailleurs pour avoir déja mangé chez lui. Il me semble qu'il rapporte la question noire plus globalement à celle de l'humanité et de la place de chacun à côté de l'autre. Cela me fait penser que ceux qui parlent le plus justement de cette question devraient se taire pendant les vagues médiatiques parce que, d'abord ils ne sont presque pas entendus, et ensuite parce que dans le désordre qui est dit, on ne saurait plus les identifier. La table ronde était précédée d'un repas sans table (riz parfumé, poulet au lait de coco). Melkior a volé du riz dans la marmite. Mais je ne l'ai pas vu, on me l'a dit par la suite.

Comments




Share
Information channels
Recent files
Recent comments
AddThis Social Bookmark Button
AddThis Feed Button
\t\n