Skip to main content Help Control Panel

Syndicat Potentiel Strasbourg

Lieu de création, de rencontres et d'expériences artistiques

Home «   Archives 1992-2019 «   Galerie.sur.le.toit «   2006 «  

c'est le mois d'avril et le sens est toujours plus que la forme.



Ce journal que je tiens à partir du 13 avril 2006 sur le lieu de mon travail en tant qu'artiste et aussi comme un des programmateur artistique... Aujourd'hui, jour de pluie, le 13 avril, pendant qu'yvonne buccheim installe son exposition, jef, julie et moi mème réflechissons sur le fonctionnement du blog que nous venons de créer et melkior le chien dort. A terme, ce blog devrait remplacer le site et ainsi nous permettre d'être plus en lien avec nos viziteurs virtuels qui pourront se tenir informés en temps réel du quotidien de note petite maison( espace de...
  • les manifestations en cours.
  • l'heure d'arrivée et de départ des permanents.
  • les humeurs et la température du lieu.
  • les avis ou commentaires sur se qui se passe.
  • ce que fait melkior, le chien qui surveille le bureau.
Nous pourons également partager des phrases sur diverses sujets qui font nos préoccupations et qui nourrissent nos choix, notre programmation. On est le 14 avril, C'est vendredi saint et en alsace tout est fermé sauf le syndicatpotentiel à cause de l'exposition d'yvonne buccheim et on à bien fait d'ouvrir car il y à quand mème des visiteurs qui passent pour voir les vidéos- archives des chansons préférées de plusieurs personnes en anglais ou d'autres personnes au Liban ainsi qu'une bande sonore de chansons enregistrées dans les rue de Strasbourg. Melkior le chien dort toujours, sauf quand il y a du passage et que la porte du bureau s'ouvre sur la salle d'exposition. Hier il y avait le vernissage où sont venu entre 50 et 60 personnes, ce qui n'est pas énorme. Ce qui est normale car d'autres vernissages avait lieu en mème temps. Moi je suis rentré un peu saoul avec melkior et à pied. L'exposition en cours à été organisée suite à une demande de l'école sup. des arts décoratifs et comme à chaque fois nous avons l'impression de nous faire avoir par cette institution qui nous sollicite souvent sans pour autant accompagner leur demande de moyens et ceci alors qu'il savent bien la fragilité des budgets qui nous sont aloués à l'inverse de leur moyens qui ne sont pas comparable. Mais bon on progresse car en échange d'accepter les noms du tandem Grosmann / Keller ainsi que celui de la directrice de l'école sur le carton, ils ont pris en chage son impression.( à remarquer ces trois personnes n'ont pas étaient présentes au vernissage. Notre président à nous 'Jaky' était là mais il n'à pas figuré sur le carton d'invitation. C'est l'histoire de la forme et du sens. Je me dis que la forme ça se respecte mais qu'elle n'a de sens que parce qu'elle donnne le moyen d'avoir des préoccupations justement non formelles. Comme de remarquer que ce n'est pas l'individu qui est tué, c'est aussi le groupe qui se disloque et que mème nous artistes avec ce qui nous sidère,n'avons pas les outils et sommes aussi trompés par les outils séculaires.

Comments




Share
Information channels
Recent files
Recent comments
AddThis Social Bookmark Button
AddThis Feed Button
\t\n